Christian Micale

Besoin de trésorerie : quel prêt pro entreprise ?

Le prêt de trésorerie pour votre activité professionnelle est un prêt à court terme, à taux fixe, mis en place pour gérer une situation ponctuelle dans la gestion de vos dépenses courantes d’entreprises. Il peut aussi prendre la forme d’une autorisation de découvert ou d’une facilité de caisse, adaptée à la fluctuation des flux financiers propre à votre entreprise (charges, loyers, fournisseurs, etc). Si les montants du besoin de trésorerie sont importants et temporaires, le chef d’entreprise ou les actionnaires peuvent être contraints d’apporter leur caution ou de mettre en place une hypothèque sur un bien immobilier.

Prêt à découvrir si votre projet est réalisable ?

Commencer votre étude
Votre avis de faisabilité en 4min. seulement

Le prêt de trésorerie simple et rapide à mettre en place

La facilité de caisse

Solution la plus onéreuse mais pouvant être mise en place suite à un simple entretien et mail à son conseiller bancaire, la facilité de caisse est un découvert du compte courant prévu sur une très courte période, quelques jours, pour payer plusieurs dépenses à la fois à un moment tendu, en attendant une entrée d’argent connu.

Si votre banquier vous suit bien, il connaîtra vos habitudes de gestion et ne posera pas de problème à cette facilité de trésorerie.

L’autorisation de découvert

Vous savez que de façon récurrente, compte tenu de votre mode de facturation et règlement clients, ou risque sur les délais de paiement de certains clients, votre compte courant d’entreprise peut se trouver en découvert, sur un montant généralement toujours le même.

Afin d’éviter tout rejet ou incident de paiement, il est préférable de signer un contrat avec la banque qui permet à un coût déterminé le découvert de votre compte jusqu’au montant dont vous avez besoin et que votre banque est prête à accepter.

Moins chère que la facilité de caisse, elle demande la confiance de son banquier et le paiement d’intérêts plus élevés qu’un prêt professionnel traditionnel.

Quel prêt pro pour mon besoin de trésorerie ?

La vie de votre entreprise est animée par des projets de développement, des crises économiques, des retards de paiement, des recrutements, des évènements qui sollicitent vos besoins de trésorerie.

Suivant vos projets, achat de murs commerciaux ou fonds de commerce, achat de matériel, travaux, véhicule professionnel, rachat de parts sociales et même trésorerie de confort mais aussi votre statut d’entreprise TPE/ETI/PME, artisan, commerçant, profession libérale, auto-entrepreneur, grande entreprise, la nature de votre prêt de trésorerie prendra une forme différente :

  • Le découvert
  • La facilité de caisse
  • Le prêt professionnel in fine

Le prêt professionnel in fine

D’une durée comprise entre 3 et 15 ans, le prêt professionnel in fine n’a pas d’amortissement, le capital est remboursé en une fois à la fin de la durée du financement.
Vous payez vos intérêts de façon mensuelle, trimestrielle ou annuelle, ainsi vos assurances de prêts.
Il est fortement recommandé de souscrire aux assurances de prêts pour le représentant et gérant de l’entreprise ou les actionnaires qui se portent caution. De toute façon, la banque l’impose dans son offre commerciale.

En tout état de cause, comme pour un particulier, le créateur d’entreprise ou l’entrepreneur ou l’actionnariat devra montrer des gages de solidité financière pour garantir le remboursement du capital au terme du financement avec une capacité de faire de la trésorerie sur un compte nanti.

Généralement, le prêt professionnel in fine est adressé aux investisseurs immobiliers pour acheter les murs ou locaux professionnels afin de percevoir des revenus locatifs.

L’investisseur devra apporter de solides garanties personnelles et financières pour partager le risque avec le prêteur.

Fiscalement, les intérêts du prêt in fine sont constants et plus élevés mais entièrement déductibles des revenus fonciers.
Dans le cadre d’un prêt in fine, l’effort en trésorerie est bien moindre compte tenu de l’absence d’amortissement du capital emprunté.

Les avances de fonds par la banque, c’est quoi ?

Basées sur des créances clients sûres, la banque avance des fonds à l’entreprise qui seront inscrits en comptabilité sur le poste client “mobilisation”.

  • L’escompte : c’est une facilité bancaire inscrite dans une lettre de change ou traite fournisseur, qui formalise une créance à terme avec l’accord des deux parties, qui sera honorée à une date précise pour un montant que la banque accorde à l’entreprise.
  • Le financement de la balance : pour les entreprises avec des chiffres d’affaires importants, la banque peut accepter de financer la balance client afin que le dirigeant de l’entreprise garde la maîtrise du poste client.
  • La loi Dailly : cette loi vous permet de céder vos créances professionnelles à la banque qui va les traiter dans leur ensemble.
  • La mobilisation de créance née sur l’étranger (MCNE)

Le besoin de trésorerie par un prêt hypothécaire ?

Vous êtes entrepreneur, vous avez du patrimoine immobilier, vous croyez en l’avenir de votre entreprise et vous avez besoin absolument d’une trésorerie temporaire.
Votre banque souhaite vous suivre mais demande une garantie solide.
Dans ce cas, vous faites un prêt de trésorerie hypothécaire en apportant votre patrimoine immobilier en garantie.

En principe, le montant du prêt de trésorerie peut représenter jusqu’à 50% de la valeur du patrimoine immobilier, une fois enlevé les crédits en cours et à condition que d’autres garanties ne soient pas déjà en place.

Une fois les sommes débloquées, les fonds sont injectés dans l’entreprise en apport en compte courant d’associés et servent à renforcer la trésorerie disponible.

FAQ prêt professionnel

Vous avez une question sur le prêt professionnel en trésorerie ?

  • Peut-on faire faillite à cause d’une trésorerie défaillante ?

    Oui absolument, un gros client qui ne paie pas au moment d’une activité faible et c’est le dépôt de bilan. Toujours être vigilant avec son niveau de trésorerie. Lorsque vous ne pouvez plus payer vos charges ou vos fournisseurs, vous avez 45 jours pour faire une déclaration au Tribunal de Commerce et demander une procédure de redressement judiciaire pour éviter la liquidation judiciaire.

  • Le problème de trésorerie est-il fréquent ?

    Le besoin de trésorerie n’est pas forcément un problème d’activité. Il peut provenir d’un impayé, d’un décalage de paiement, d’une pandémie Covid19 ou d’une baisse temporaire ou saisonnière d’activité. Si la banque connaît bien le fonctionnement de votre entreprise, elle n’hésitera pas à la financer. Si c’est plus fragile, elle vous demandera des garanties. Si votre secteur est en crise, elle pourra refuser de financer votre besoin de trésorerie.

Toutes les questions sur le Prêt professionnel
Ronald Damond
Expert en Prêt professionnel
Neghome vous accompagne à chaque étape de votre projet de Prêt professionnel