Christian Micale

Prêt professionnel commerce

Dans le cadre d’une activité professionnelle, il faut dissocier la notion de fond de commerce avec propriétaire des murs. Lorsque vous souhaitez acquérir des murs ou locaux professionnels, vous faites un prêt professionnel immobilier. Dans ce cas, la garantie du prêt sera une hypothèque. Pour le fond de commerce, le prêt professionnel sera garanti par un nantissement du fond de commerce.

Prêt à découvrir si votre projet est réalisable ?

Commencer votre étude
Votre avis de faisabilité en 4min. seulement

Financer un fond de commerce

Comment financer un fond de commerce ?

Lancer une activité professionnelle nécessite souvent un local, soit commercial, soit de bureaux ou encore un entrepôt.
Pour les bureaux ou l’activité commerciale, le propriétaire ou le cédant du fond de commerce demanderont un prix. Ce prix est lié normalement à l’emplacement et la fréquentation de la zone commerciale.

Il est vrai que le prix à son importance pour la suite.
Si vous récupérez du matériel et une clientèle existante, l’investissement peut s’amortir vite et la banque sera plus amenée à vous suivre.
Si ce n’est pas le cas, le coût et le risque du financement seront à bien analyser. La banque sera plus regardante sur votre expérience et votre business plan.

En tout état de cause, vous aurez besoin d’un apport personnel car les prêts professionnels sans apport sont rarement accordés par les banques.

Quels sont les moyens de financement ?

L’apport personnel

L’apport personnel a un double avantage. Il montre à la banque que vous avez préparé votre projet professionnel, suivi les étapes de la demande de prêt professionnel et que vous prenez votre part de risque avec votre épargne personnelle.
De plus, de manière générale les banques exigent un apport personnel qui varie entre 30% et 50% suivant l’activité créée. Alors, pour financer votre fond de commerce, utilisez votre épargne salariale, vos livrets d’épargne, ou vos placements financiers.

Les fonds privés

On appelle les fonds privés, l’argent que votre famille, amis proches et relations de confiance peuvent vous prêter. Ces prêts privés sont limités et à déclarer, généralement sans intérêt et assortis de quelques avantages donnés aux prêteurs pour les produits ou services de votre activité professionnelle

Le prêt d’honneur

Découvrir le prêt d’honneur

Le prêt professionnel création d’entreprise 

Découvrir le prêt professionnel pour la création d’entreprise

Le prêt bancaire personnel

Au-delà de votre besoin de financer votre fond de commerce, vous aurez besoin de trésorerie. Pour cela, vous pouvez recourir à un prêt personnel, type crédit à la consommation. D’autres solutions sont possibles prêt de trésorerie entreprise.

Le prêt professionnel immobilier

Pour l’achat de fonds de commerce, vous pouvez demander le crédit bail à une banque. La banque achète le fond de commerce à votre place et signe un contrat de location à votre profit.

Votre projet professionnel et votre demande de financement devront être des plus solides. En étant acquéreur du fond de commerce, la banque prend un risque plus important puisqu’en tant que propriétaire elle est solidaire des dettes et impôts liés à l’exploitation du fond de commerce.

Le prêt participatif ou crowdlending

Il existe différentes plateformes de prêts participatifs ou crowdfunding où vous pouvez présenter votre projet professionnel et bénéficier d’un prêt pour lancer votre activité professionnelle.
Pour cela il faudra séduire la foule avec votre idée et votre business plan.

Pensez aussi aux aides publiques

bpifrance.fr est une source d’informations importantes pour trouver des financements adaptés à votre projet professionnel.
Bpifrance apporte aussi sa garantie à des prêts bancaires pour acheter un fond de commerce.

Si vous êtes au chômage, Pôle emploi vous apporte des aides à travers les dispositifs de l’ACRE et de l’ARE.

Au niveau fiscal, suivant le secteur d’activité dans lequel vous créez votre entreprise, l’État et les collectivités territoriales vous apportent des exonérations fiscales pendant votre démarrage d’activité.

Fond de commerce, soyez vigilant ?

Lorsque vous achetez un fond de commerce, prenez soin d’obtenir les garanties suivantes de la part de votre cédant :

  • L’obligation de délivrance qui vous assure la mise à disposition effectif du fond de commerce
  • La garantie de vices cachés
  • La garantie d’éviction
  • Les mentions obligatoires dans l’acte de cession comme la référence au chiffre d’affaires, les résultats sur les 3 dernières années, l’origine de la propriété.

Pour toute transaction dans l’achat d’un fond de commerce, prenez l’attache d’un avocat ou d’un notaire.

Nos autres articles sur pourquoi faire un prêt pro ?

FAQ prêt professionnel

Vous avez une question sur le prêt pro commerce

  • Faut-il emprunter la totalité du prix du fond de commerce ?

    C’est idéal, garder sa trésorerie pour autre chose et optimiser la charge pour l’entreprise du coût du crédit professionnel. Il va falloir négocier dur avec la banque. Mais si l’emplacement est très bon pour un prix correct, elle peut y aller si vous avez une trésorerie de confort et un bon business plan.

  • Quelle garantie demande la banque pour le financement d’un fond de commerce ?

    La banque prendra comme garantie une caution du dirigeant et une hypothèque sur le fond de commerce. Autrement dit, elle engage le chef d’entreprise financièrement et fait en sorte de garder un droit sur le fond de commerce en cas de défaut de paiement.

  • Peut-on négocier un fond de commerce ?

    Oui et il est important de le faire au vu des CA et bilans présentés par le cédant. La valeur du fond de commerce dépend de son emplacement, de son activité et du CA réalisé par l’ancien locataire. Faites vous conseiller par un professionnel de l’immobilier professionnel.

Toutes les questions sur le Prêt professionnel
Ronald Damond
Expert en Prêt professionnel
Neghome vous accompagne à chaque étape de votre projet de Prêt professionnel