Menu

Le spectre de la crise n’est pas encore évanoui. En effet, Patrick Devedjian, le ministre chargé de la relance a lui-même reconnu que le système devrait faire quelques efforts pour que l’économie tricolore revienne à des jours meilleurs. Premier secteur visé, les banques devront ainsi faire preuve d’un peu plus de largesse et ne pas hésiter à prêter plus aux entreprises. Sur Europe 1, le ministre a donc déclaré : « Les banques sont dans une situation délicate, je le comprends bien. Mais nous avons besoin qu’elles soient plus généreuses dans l’offre de prêt. »

L’avenir de l’immobilier d’entreprise un peu plus fleurissant ?

Bien évidemment, ces offres de financement visent à aider les sociétés tant au niveau des investissements en matériel, des liquidités… Mais pourquoi pas également servir à relancer le marché de l’immobilier d’entreprise qui à connu une baisse de 63% par rapport aux volumes 2008. Les banques devront donc arrêter de réfléchir à deux fois avant d’ouvrir les vannes de leur porte-monnaie. Sur les 26 milliards annoncés pour le premier plan de relance, la moitié a déjà été engagé à la fin du premier semestre 2009. Le reste est donc à venir!