Menu

Quasiment équivalent à un record sportif, la baisse du taux du prêt immobilier a atteint un plafond mythique. En effet, après une hausse tout aussi impressionnante, les prêts immobilier sont ainsi passés sous la barre des 4%. Après les 5,15% de novembre, les spécialistes avouent humblement qu’ils ne s’attendaient pas à pareil fête. Des données plus qu’encourageantes, d’autant qu’il faut remonter à 1978 pour voir de telles conditions. Tout est donc pour le mieux dans le petit monde du prêt immobilier… Et la baisse des taux est là.

La rentrée formidable accélératrice de concurrence

Dommage donc que le taux de recouvrement des ménages de l’Hexagone suivent également la même tendance. En attendant, l’effet « rentrée » des classes n’est pas étranger à ce grand soleil sur le petit pays du prêt immobilier. Appelez cela la concurrence… Une notion qui pousse les banques à faire mieux, toujours mieux !  Et cela se ressent sur les taux de prêt immobilier. Et si cela ne suffisait pas, le Conseil national de l’habitat est également entré dans la danse en soumettant une liste de proposition au ministre de l’environnement pour aider l’accession au logement…