Menu

Finie l’escalade des prestations majorées pour les syndics de propriété. En effet, après une sonnette d’alarme tirée par le Conseil général de la Consommation, le secrétaire d’Etat s’est penché sur le problème et envisage plus que sérieusement de fixer un arrêté qui régira la liste des prestations couvertes par le forfait payé par les copropriétés. Si l’on ne connait pas encore le contenu de cette initiative, les propriétaires se réjouissent forcément de cette nouvelle réglementation.

Associations de consommateurs : un nouveau contre pouvoir

Il faut dire que la transparence tarifaire est loin d’être le fort des syndics qui ont tendance à abuser allègrement des courriers « en or ». De plus, dans un souci d’un plus grand pouvoir pour les associations de consommateurs, il est également envisagé de mettre en place « un super agrément » offrant une plus grande visibilité dans les différentes instances. Des instances qui pourraient être remaniées par un souci de plus grand efficacité.