Menu

La chasse aux syndics abusifs n’est pas encore terminée. Depuis quelques mois, les associations de consommateurs font la chasse aux tarifs pratiqués. Elles sont maintenant six à poursuivre sans relâche les lignes comptables proéminentes. Du coup, l’Association des responsables de copropriété (Arc), la Confédération générale du logement (CGL), Familles rurales, CNAFC consommateurs et UFC-Que choisir et l’Union féminine civique et sociale font appel au gouvernement pour dire halte.

Deux ans de tergiversations deviennent réalité

Du coup, le secrétaire d’Etat à la Consommation, Hervé Novelli a annoncé que la liste des prestations comprises dans le forfait payé par les copropriétaires serait fixée par décret. Un premier pas très encourageant qui laisse rêver à des dérives moindres. Une décision qui arrive à point nommé après deux ans de demandes insistantes. La fin des multiplications abusives par les syndics de prestations payante n’est peut-être plus un mirage.