Menu

Après une certaine durée de vie, le temps du bilan est arrivé pour l’éco-PTZ. Et au vue des premiers chiffres, il semblerait bien que ce prêt à taux zéro n’ait pas rencontré le succès escompté par le ministère de l’écologie. En effet, loin des 100 000 dossiers prévus initialement, on parle plus modestement de 60 000 signatures en un an, soit 5 000 par mois. Une analyse quelque peu décevante qui fait réfléchir d’autant que le prêt à taux zéro peut faire économiser beaucoup d’argent à ses souscripteurs.

Investir dans l’éco PTZ pour économiser

280 millions de travaux de rénovation ont été générés grâce à l’éco-prêt à taux zéro ! Voici donc les données comptables. Aucun doute, avec un montant moyen de 16 000 euro, l’éco PTZ a entièrement rempli son rôle : c’est à dire celui d’accélérateur de la rénovation énergétique des logements. Une fonction qui permet de favoriser le développement des entreprises de l’artisanat ainsi que de favoriser de grandes économies d’énergie. Imaginez : alors qu’une maison dite normale consomme jusqu’à 900 euro par an, un habitat optimisé ne dépense que 250 euro… Pourquoi hésiter plus ?