Menu

Un communiqué alarmiste diffusé par l’Association française des usagers de banque (Afub), estimant que 35 000 à 50 000 souscripteurs de prêts à l’habitat sont en difficulté aujourd’hui.

Nicolas Sarkozy, assisté de Christine Lagarde, ministre de l’Économie aurait ainsi personnellement mis en garde les établissements financiers, et plus particulièrement le Crédit foncier de France (CFF) et l’UCB, sur l’attribution de crédit immobiliers à taux variables, afin d’éviter une mini crise des “subprime” à la française. Néanmoins les professionnels ont rappelés que 90% des emprunts sont à taux fixe et que les emprunts à taux variables sont majoritairement “capés” sur les taux ou les mensualités.