Menu

Avec la mise en service de la ligne de TGV Bordeaux-Paris prévue pour 2016, la communauté urbaine de la capitale Aquitaine a décidé de prendre le taureau par les cornes. Ainsi, Bordeaux, Bègles et Floirac planche sur un nouvel urbanisme. Le but : optimiser la mégapole pour libérer des terrains à construire. Une nouvelle ville de 738 hectares devrait alors voir le jour et devenir un des grands points d’encrage de l’Europe.

Prêt immobilier : Bordeaux nouvel eldorado

Au menu, un centre d’affaire international, mais aussi de nouveaux quartiers qui devrait voir le jour aux alentours de 2030. On parle donc de 2,5 millions de mètres carré construits avec 15 000 logements et 500 000 mètres carrés de bureau et commerces. De quoi faire le bonheur des investisseurs et des Girondins qui cherchaient de la place pour souscrire un prêt immobilier. Bordeaux change, Bordeaux bouge… Merci le TGV !