Menu

Les propriétaires sortent du bois. Après la douloureuse période de la crise, l’heure de la hausse a sonné. Ainsi, au mois de novembre, les prix des logements anciens ont augmenté de 0,6%, soit la plus forte progression enregistrée depuis le début de l’année 2009. Au baromètre des villes en meilleure forme, Auxerre est étonnamment celle qui a connu la plus forte hausse avec 3,72%, contre 2,46% pour la Capitale.

La crise n’est pas si loin

Des pics qui ne doivent pas faire oublier une période encore trouble et notamment dans de nombreuses agglomérations comme Laval (- 4,16%) ou Rennes (-3,42%) qui ne sont pas prêtes de voir des journées plus ensoleillées pour les propriétaires. Si vous devez investir, n’hésitez plus, signez votre prêt immobilier. Pour les loyers, l’heure n’est pas plus à la reprise, puisque dans l’ensemble, les tarifs se sont stabilisés.