Menu

Le marché de l’immobilier va mieux. La montée des prix est un indicateur qui ne trompe pas. Et si le souscripteur d’un prêt immobilier n’est pas forcément ravi par cette nouvelle, les professionnels voient eux une véritable occasion de se réjouir. Un fait que l’on doit en grande partie a une hausse de la demande face à une demande qui reste encore très limitée. Ainsi, durant la période du 1er septembre et du 15 novembre, on a enregistré une hausse de 3% des tarifs.

Prêt immobilier : il est encore temps d’acheter

Un mieux indéniable après la baisse de 7,3% entre janvier et aout et celle de 4,4% sur l’ensemble de l’année 2008. Des données qui faisaient plus pleurer que rire les propriétaires ! La nouvelle réjouissante de la hausse pourrait donc inciter à vendre et donc engendrer une nouvelle dynamique, même si les volumes de ventes ne devraient pas décoller d’ici la fin de l’exercice 2009. 2010 ne devrait d’ailleurs pas être plus florissante selon les connaisseurs ! Enfin, sait-on jamais…