Menu

Il est beau le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt du prêt immobilier, mais il est long, voir très long. Ainsi, pour mettre fin à cette interminable attente, les députés, en Accord avec Bercy, vont proposer un remboursement instantané. A l’instar du PTZ, cette réforme vise à augmenter la part des ménages à revenus modestes dans le pourcentage des propriétaires. « Il ne doit pas s’agir d’une mesure en faveur du pouvoir d’achat, mais d’une mesure destinée à favoriser le déclenchement de l’acte d’acquisition », annonce Gilles Carrez, un député UMP.

La zone A en tête des remboursements

Si le texte final est encore loin d’être connu, on sait en revanche que le soutien public devrait varier en fonction des zones d’habitation. En effet, les habitants de la zone A (Paris, Antibes, Nice, etc.), devraient donc bénéficier d’une aide plus conséquente. Viendrait ensuite la B (Vichy, Troyes, Marseille, etc.) puis de la zone C (communes de moins de 50.000 habitants, etc.). Une mécanique déjà rodée pour le prêt immobilier à taux zéro !