Menu

Il ne reste plus que quelques semaines aux banques avant l’ouverture à la concurrence pour le marché de l’assurance emprunteur. Alors que la course devait commencer le 1er janvier 2010, on attendra donc la fin du premier semestre. Si jusqu’ici les établissements bancaires détenaient 85% du marché, demain cela devrait être une toute autre histoire. En effet, lors de la souscription d’un prêt immobilier, l’emprunteur se voyait proposer par sa banque une assurance pour couvrir les risques de non-remboursement des mensualités, en cas de décès ou d’invalidité.

Les banques ont trouvé la parade

Très bientôt, ce procédé interdit logiquement légalement en France (mais accepté), sera donc ouvert à la concurrence. Une volonté de Christine Lagarde pour donner plus de choix aux emprunteurs. Un procédé autoriser dans l’absolu, car les banques ne sont pas décidées à en rester là. En effet, pour palier le manque à gagner, ces dernières envisagent d’augmenter le taux du prêt immobilier si vous sortez de leur sérail. Tout n’est pas encore si simple !