Menu

L’année 2009 a rendu son verdict en matière de prêt immobilier. Décembre n’a pas été forcément négatif pour les investisseurs, même si en décembre, le taux s’est fixé à 3,80% contre 3,77% en novembre. De manière encore plus spécifique, on parle de 3.89% pour du neuf et 3.75% pour l’ancien. Du côté du variable aussi, le baromètre est à la hausse et culmine à 8.60 % contre 7.70 % en novembre 2009. Une tendance qui suit donc les prix des biens qui eux aussi se relèvent doucement de la crise.

Un marché en plein redémarrage ?

Ainsi, une vingtaine de municipalités notent une hausse des prix supérieure à 1% durant le dernier trimestre, tandis que Paris culmine à 2,4%. Si vous ajoutez à cela la réduction flagrante des durées d’achat… Vous comprendrez alors que les professionnels se frottent les mains en pensant à ce que pourrait leur rapporter ce nouvel exercice. Les acheteurs doivent donc en profiter avant que la valse de l’immobilier reprenne en leur défaveur !