Menu

Lors de l’examen du projet de loi de finances rectificative pour 2008, les sénateurs ont apporté quelques modifications au dispositif proposé par l’Assemblée nationale en faveur de l’investissement locatif.

Les contribuables qui achèteraient d’ici 2012 un logement neuf destiné à la location bénéficieraient d’une réduction d’impôt égale à 20 % des investissements dans la limite d’un plafond d’investissement de 300 000 euros.

Pour les investissements réalisés en 2009, le contribuable aurait le choix entre les dispositifs actuels (Robien et Borloo) et la nouvelle réduction d’impôt. A compter de 2010, la réduction d’impôt se substituera complètement aux dispositifs Robien et Borloo. Le texte proposé par l’Assemblée nationale prévoyait une réduction d’impôt égale à 25 % et une substitution dès 2009 aux dispositifs Robien et Borloo.