Menu

Noel Mamère, l’ancien journaliste devenu député-maire de Bègles, ne manque pas d’idée pour aider le marché de l’immobilier. Ainsi, le politicien girondin n’a pas hésité à proposer statut pour les coopératives d’habitat visant à aider le logement français. Une proposition qu’il présentera à l’Assemblée Nationale le 3 décembre. « Entre le logement privé aux mains des promoteurs et les HLM financés par le public, une troisième voie mérite d’être exploitée : celle de la coopérative d’habitat », concède Noel Mamère.

Une politique qui connait déjà un succès à l’étranger

On parle donc de modèles d’autogestion déjà pratiqués dans des pays voisins et qui connaissent une certaine réussite. « En Suisse, les coopératives représentent déjà 8% du parc immobilier. En Norvège, la part de l’habitat solidaire atteint 15%. Le concept est aussi en vogue aux Pays-Bas, en Angleterre ou au Québec… », confirme l’intéressé. Pour autant, i lest évident que cette solution de pourra résoudre l’ensemble des problèmes liés au logement. Enfin, ce sera toujours un pas en avant !