Menu

Malgré une hausse encourageante du marché de la construction de logements neufs en début d’année, les chiffres du dernier trimestre n’encouragent guère à un optimisme accru. En effet, si entre avril et juin, le nombre de mises en chantier a augmenté de 25% par rapport à la saison passée, certains indicateurs ne permettent pas de tabler sur une reprise durable. Ainsi, la faible quantité de nouveaux programmes sont là pour confirmer le mal-être du secteur.

La fin du prêt immobilier à taux zéro : un gros handicap !

Plus inquiétant encore, les perspectives de fin d’année sont loin d’être encourageante. En effet, la mort du doublement du prêt immobilier à taux zéro et la diminution des plafonds du Pass-Foncier devraient décourager certains investisseurs. En outre, le nombre de terrains à bâtir sur la région parisienne est de plus en plus restreint. Autant de facteurs qui risquent de peser très lourdement dans la balance !