Menu

2008 aura été une année des plus difficiles pour les professionnels de l’immobilier.

Le troisième trimestre a vu les ventes chutées de 44% dans l’ancien. Le secteur du neuf a enregistré une baisse de 16%. A qui cela profite ! Et bien, aux futurs primos accédants qui n’ont pas le choix de trouver un logement. Face à la pression des loyers qui augmentent de 2,6% et le déficit de logement, nous sommes dans une situation que j’appelerais de “ciseau”.

La hausse des loyers poussent à l’acquisition mais le manque de logement garde la pression sur les prix et donc limite les possibilités des français aux revenus moyens. Heureusement que les taux baissent mais c’est encore pour des raisons économiques : La récession qui touche en premier lieu ces mêmes français !

Nous voyons bien que les erreurs passées ont des conséquences particulières dans les possibilités et les choix des français pas encore propriétaires. Une fracture de plus dans notre systhème fragile.