Menu

3,5 millions de mal-logés en France ! Le constat est accablant d’autant qu’à ce chiffre, vous devez ajouter 6,5 millions de personnes potentiellement susceptibles de basculer dans cette première tranche. Tout cela est alarmant, d’’autant que le nombre de logements dans l’Hexagone n’est toujours pas suffisant. Ainsi, 900.000 maisons ou appartement seraient les bienvenues. La pénurie d’investisseurs reflète la crise financière que traverse la France.

Pas de réaction face à une demande grandissante

Quand on sait que trois millions de personnes se mettent en recherche de logement chaque année, on aimerait savoir pourquoi le nombre de signataire d’un prêt immobilier à but locatif n’augmente pas. Il faut avouer que la hausse des loyers enregistrés ces dernières années est difficile à soutenir pour les ménages. Bilan : le poids du coût du logement s’est en effet considérablement alourdi pour les 20% de ménages les plus modestes. Dur dur !