Menu

Que ceux qui étaient persuadés que les banques n’avaient pas desserré le robinet du crédit immobilier se ravisent. En effet, une étude de la Banque de France, pour le mois de décembre 2009, montre que les encours accordés aux ménages ou aux entreprises on progressé de 1,8% après les 0,9% du mois précédent. Au final, l’exercice 2009 se clôture avec un encourageant +4,1%. Une tendance également suivie par le prêt immobilier qui augmente de 4% (en un an), avec une hausse de 8,1% lors du dernier mois de 2009.

2010 devrait être un bon cru pour les prêts de tous bords

Il faut dire que le taux du prêt immobilier au dessous des 4% est sans aucun doute l’un des meilleurs ambassadeurs de l’investissement dans la pierre. L’immobilier est donc l’un des facteurs prépondérants de la relance du crédit en France. Mais pas seulement, puisque vous devez également y ajouter l’automobile qui est très en vogue avec la fameuse « prime à la casse ». C’est une bonne année donc pour les établissements financiers. Et 2010 devrait suivre le courant.