Menu

Selon le quotidien “Les Echos “, le gouvernement pourrait décider de réduire l’abattement dont bénéficient les loueurs meublé non professionnels imposés selon le régime “micro-Bic “, ceux dont les revenus locatifs sont inférieurs à 32 900 € par an . L’abattement est actuellement de 50% ; il pourrait être abaissé à 30 % afin d’être aligné sur l’abattement appliqué dans le cadre du régime “micro-foncier” aux revenus des locations nues . Une mission interministérielle est actuellement chargée d’évaluer l’étude de l’impact de la loi ALUR sur les locations meublées