Menu

Faut-il vraiment se faire des cheveux blancs d’être Français ? Alors que le système bancaire tricolore a traversé la crise avec une certain calme, d’autres grands puissances économiques européennes ne semblent pas avoir eu la même chance. Ainsi, chez nos voisins Allemands, des facteurs économiques inquiètent grandement les observateurs. On parle même d’une pénurie de crédit dès le second semestre 2009. Du coup, Berlin met la pression sur les banques afin d’éviter un nouvel épisode douloureux.

Des prets à des taux trop élevés et au compte-gouttes

La première économie de la zone Europe est soucieuse devant le manque de confiance des établissements financiers. Une faiblesse présente dans de nombreux secteurs, puisqu’au niveau du prêt immobilier, comme ceux consentis aux entreprises, les signatures sont effectuées au compte-goutte et à des taux très élevés. Et cela, malgré les préconisations de la Banque Centrale Européenne qui a baissé son taux directeur à un niveau historique de 1% et inonde les banques de liquidités bon marché sur le circuit monétaire. En France donc, il semblerait que l’on ne soit pas si mal loti…