Menu

Aprés une année 2015 qui avait enregistré une progression soutenue + 11.80% , le nombre des relocation et des locations nouvelles augmente toujours rapidement + 9.20 % depuis le début de l’année 2016

Ainsi, le marché retrouve un taux de mobilité résidentielle comparable à celui constaté dans la première moitié des années 2000 , c’est -à-dire avant la crise . Pour autant , la hausse des loyers reste contenue + 0.60% sur les 5 premiers mois de 2016

Les loyers baissent ou stagnent dans 40% des 20 villes les plus importantes . Pour autant , lorsque les loyers progressent, c’est dans la majorité des cas après avoir baissé en 2015