Menu

Alors que le secteur de la construction espérait un exercice 2010 meilleur que le précédent, il semblerait que les prévisions ne sont pas forcément vérifiées. Ainsi, après avoir enregistré un repli d’activité de 6,3% en 2009, le marché est à nouveau frappé par une chute de 3,4% en ce premier semestre. Des nouvelles qui ne laissent rien envisager de vraiment très positifs pour le second semestre. La faute à un chômage qui refuse de baisser et qui n’encourage pas les potentiels investisseurs à signer leur prêt immobilier.

La fin du prêt immobilier à taux zéro : mauvaise nouvelle

Ajoutez à cela la volonté des entreprises de réduire leur endettement et vous comprenez un peu mieux pourquoi les volumes de construction n’arrivent pas à décoller. D’autant que la fin du prêt immobilier à taux zéro approche à grand pas. Vecteur d’investissement ces dernières années, cette petite mort pourrait être un nouveau coup dur pour un secteur en crise. De plus, réforme de la taxe professionnelle ne va pas pousser les collectivités à investir.