Menu

Les signataires d’un prêt immobilier devraient s’arracher les cheveux. En effet, malgré la baisse du taux d’intérêt, il n’est pas dit que l’achat d’un appartement soit plus économique cette année à Paris. La faute aux impôts locaux qui devraient augmenter de 8.1% selon la Direction générale des collectivités locale. Un doublement si l’on compare à la hausse déjà notée l’année passée. Une nouvelle qui risque fort de freiner la relance du marché de ces derniers mois dont se frotter les mains les spécialistes.

Une somme de 71 milliards attendue

Pour expliquer cela, on avance déjà que la stagnation des dotations de l’Etat serait un premier facteur. Les collectivités doivent ainsi faire avec un peu moins d’autant que la chute des droits de mutations sur les transactions immobilière n’a certainement pas arrangées les choses. Il fallait donc trouver un moyen de renflouer les caisses et une nouvelle fois, le contribuable est mis à contribution. Une petite augmentation qui devrait donc rapporter la modique somme de 71 milliards cette année.