Menu

2009 n’a certainement pas été une grande année pour l’immobilier locatif. En effet, les locataires n’ont vu leur loyer augmenté que de 0,1% par rapport à 2008. Une stagnation que l’on avait plus rencontrée depuis 1998 ! Si ce petit moment de répit (+4,7% en 2005, +6,7% en 2002) fait du bien au porte-monnaie de certains, il est tout de même le reflet d’un marché qui n’est pas au mieux. D’ailleurs, 2010 devrait être à son tour le théâtre d’une légère hausse avec un maigre +0,6%.

Clermont-Ferrand a la cote

Il faut dire que la situation économique n’est pas forcément favorable à une envolée des loyers. Avec le chômage galopant et la dégradation des revenus, les foyers français ont bien du mal à joindre les deux bouts. Tout dépend après de la région dans laquelle vous résidez. En effet, si les prix ont baissé dans 40 villes plus de 60.000 habitants (51,8%), une augmentation a pourtant été enregistrée dans 37 autres (48,1%). Clermont-Ferrand décrochant la palme de la plus grosse hausse !