Menu

Il n’est pas encore arrivé l’heure du Grand Paris. Alors que tout le monde s’agite en vue de la révolution immobilière du projet urbain, les parlementaires ne semblent pas eux pressés de voter l’acceptation du dossier. La fronde souffle donc du côté des politiques à tel point que les prises de bec avec François Fillon sont devenues monnaie courante. Un ralentissement qui ne favorise pas forcément les professionnels qui voyait là un bon moyen de gagner quelques nouveaux chantiers.

Les futurs logements parisiens ne sont que projet

Métro, tramways, bâtiment… Tout est possible, tout est envisageable pour les années à venir. Dans tous les cas, les programmes de logements ne sont pas encore à l’ordre du jour et les investisseurs qui espéraient signer leur prêt immobilier rapidement sont encore loin d’avoir sorti leur stylo. Le débat est donc loin d’être fini et le nouveau Paris n’a pas encore commencé à sortir de terre. Il faudra maintenant trouver un terrain d’entente. Possible ?