Menu

Crise financière, crise d’angoisse, crise immobilière, la crise prend le monde et la dépression est aux portes de chacun d’entre nous.

Mais attention, la première crise est dans les têtes, bien entretenue par les médias qui ont enfin un sujet pour vendre leurs journaux. Le problème est que les crises s’entretiennent et s’alimentent. Et les médias ne feront rien pour arrêter le phénomène. Comme les canons durant une guerre, ils ne cessent jamais, le peuple a peur, il reste terrer chez lui jusqu’à la libération qu’un homme ou plusieurs hommes auront permis.

La réalité est que la crise financière a déjà 1 an mais que rien de concret ne permettait d’avertir et de ramener les gens à la modération. Pourtant, là, les médias auraient eu un rôle important. Alors sachez que l’optimisme est de rigueur, car une telle gesticulation traduit surement la fin de cette crise !