Menu

Depuis le temps que les spécialistes en parlaient, le ralentissement de la baisse des prix est malheureusement arrivé ! En effet, si les tarifs on encore reculé par rapport au troisième trimestre 2008, la baisse est pourtant moins prononcée qu’espérer. Au cœur de la pièce, l’ancien est donc le grand perdant de ce gros coup de frein. Et cela quelque soit la situation géographique… Après, selon la superficie du bien, l’analyse vient encore à varier.

Les maisons sont encore des bonnes affaires

D’une façon plus terre à terre, les prix ont reculé de 4,8%, un véritable coup de mou en comparaison des 7,8% annuels. Que ceux qui s’apprêtent à signer un prêt immobilier pour l’obtention d’une maison se rassure. Leur prochain bien a encore le vent en poupe avec une diminution de 8,6%, les appartements quant à eux affichant un 7%. Acheter est donc toujours intéressant et les prix continuent de chuter… Mais pour combien de temps encore ?