Menu

Bruxelles veur inciter à faire jouer la concurrence transfrontalière , elle invite les acteurs du crédit à se responsabiliser . En effet la proportion des prêts transfrontaliers représente 1% souligne la commission européenne dans un livre blanc. Cela permettrait pour un prêt de 100 000 € de faire une économie de 470.00 € aux consommateurs souligne l’institution , et surtout cela permettra de stimuler la croissance. Actuellement les encours des crédits immobiliers représentent pas moins de 47 % du PIB européen. Un accord a été conclu entre les états membres pour parvenir à des règles d’harmonisation. Bruxelles estime prématuré de légiférer sur ce point.

Bruxelles pourrait obliger les établissements à mieux évaluer la solvabilité des emprunteurs. – Une fiche européenne d’information standardisée sera fournie par Bruxelles. – Une autre éventualité est envisagée : l’unification du calcul du taux annuel effectif global (TAEG), cela permettrait une comparaison des crédits des différents pays.