Menu

Recul des prix oui, mais dans quelle mesure ? Alors que les analystes chantent haut et fort que les tarifs du parc immobilier sont en chute libre, il semblerait que du côté de certaines grandes enseignes, les chiffres annoncés ne soient pas si optimistes. En effet, pour Century 21, la baisse de ces six derniers mois n’excéderait pas les 2,12%, contre 9,3% sur un an. Une sensible stagnation qui ne semble pas freiner les souscripteurs de prêt immobilier.

Baisse du prêt immobilier et des prix, le cocktail gagnant

Comment expliquer alors ce sensible ralentissement ? Par la reprise des ventes semblerait-il ! On parle d’ailleurs d’une augmentation de 23% durant le premier semestre! Une croissance qui couvre soit dit en passant la dégringolade de 28% de la fin 2008. Un regain de vitalité dû en grande partie à un retour à la normale du taux du prêt immobilier. Dans les grandes villes comme Paris ou Lyon, la combinaison des prix plus abordables et des taux avantageux n’a donc pas tardé à relancer le marché.