Christian Micale

Des niveaux historiques pour le crédit immobilier

La saison hivernale arrive bientôt à son terme, et les taux de crédit immobilier sont exceptionnellement bas. Le bonheur pour les emprunteurs qui souhaitaient concrétiser leur projet d’achat immobilier cette année. Cependant, les barèmes bancaires montrent quelques mouvements. Zoom sur l’évolution des taux d’emprunt en ce mois de mars.

Prêt à découvrir si votre projet est réalisable ?

Commencer votre étude
Votre avis de faisabilité en 4min. seulement

Les taux des crédits immobiliers toujours aussi bas

Malgré l’épidémie de coronavirus et les incertitudes économiques, les taux des crédits immobiliers sont toujours favorables aux emprunteurs. En décembre 2020, ils s’affichaient à 1,16% en moyenne. La tendance s’est poursuivie au mois de janvier avant de baisser à nouveau en février. Il est désormais possible d’emprunter au taux moyen de 1,14% dans le cadre d’un projet immobilier.

En février, les taux des crédits ont été aussi très bas, 0,90% en moyenne sur 15 ans, 1,03% sur 20 ans et 1,27% sur 25 ans. 

Tous les emprunteurs, même les moins aisés, peuvent profiter de cette baisse. L’apport personnel attendu peut être un peu plus important.

Vue aérienne sur des maisons avec panneau solaire

Des taux bas jusqu’à l’été prochain ?

Cette crise sanitaire et économique a causé une baisse des prêts immobiliers accordés en 2020, une chute s’estimant à 18,1% par rapport à 2019. En conséquence, on observe une baisse conséquente du coût des opérations. Sur la période de janvier à février 2020, le coût des opérations financées était de +1,5% alors qu’il était à +4,6% à la même période en 2020.

Cette baisse n’est pas prête de s’arrêter. Les nouvelles recommandations du HCSF préconisent désormais des crédits allant jusqu’à 25 ans. La durée des prêts s’allonge donc, passant à 232 mois en février 2021 contre 227 mois en janvier 2021. 

Afin de contribuer à la relance économique, les banques européennes sont encouragées à prêter aux particuliers ainsi qu’aux entreprises. Les taux ne devraient donc pas remonter avant le début de l’été, lorsque certaines banques auront commencé à approcher leurs objectifs commerciaux annuels.

Des taux bas accompagnés de contraintes

Certes les taux de crédit immobilier sont bas et c’est une opportunité à saisir pour ceux qui souhaiteraient concrétiser leur projet immobilier. Mais d’autres aspects du financement peuvent faire pencher la balance.
Aujourd’hui, avec les taux très bas, un tiers des banques ne proposent pas de pause de crédit, alors qu’il est possible d’en avoir besoin à tout moment dans sa vie. Quant aux modulations à la baisse, elles varient selon les banques, entre -2% et -30%, et avec des conditions de mise en place très différentes.
Il est important recourir à un courtier en crédit immobilier. Notre expertise du métier nous permet de dénicher une offre sur mesure adaptée au profil et au projet de nos clients.

Pour en savoir plus découvrez notre guide du prêt immobilier.

Recevoir nos articles