Prix parisiens : dur dur de signer un prêt immobilier

Formation  |   Franchise  |   Parrainage  |   Témoignages  |   Qui sommes-nous  |   Contact  |  Nos Agences |

Prix parisiens : dur dur de signer un prêt immobilier

L'évènement est tellement rare, qu'il faut le souligner. A Paris, le prix moyen du mètre carré a baissé de près de 1% en juillet. Une bonne nouvelle pour les investisseurs qui sont en passe de signer leur prêt immobilier.  D'ailleurs, selon les spécialistes, cela devrait se confirmer dans les mois à venir. La tendance serait donc  à un retournement salvateur après une envolée qui a duré quelques mois. Après avoir franchi le seuil historique des 8 000 euros, il s'agissait de réagir.

La banlieue dans la lancée de la Capitale

Et cette hausse parisienne n'a pas arrangé les futurs propriétaires qui souhaitaient signer un prêt immobilier pour un bien en banlieue. En effet, dans la lignée de la Capitale, c'est tout le bassin francilien qui a vu ses tarifs flambés. Ainsi, en petite couronne, les tarifs des appartements anciens ont eu aussi passés la barre des 4400 euros. La situation ne pouvait donc pas durer. Et c fléchissement est une bonne nouvelle pour un marché qui risquait de s'essouffler.