Les prix des centres villes ont le sourire

Formation  |   Franchise  |   Parrainage  |   Témoignages  |   Qui sommes-nous  |   Contact  |  Nos Agences |

Les prix des centres villes ont le sourire

Le redressement des prix de l’immobilier semble reprendre sa courbe ascendante. En effet, les spécialistes prévoient une hausse de l’ancien variant entre 1 et 3%... dans les centres villes. En effet, la proximité des commerces ou bien encore des transports sont devenus un critère d’achat pour les souscripteurs d’un prêt immobilier. Du coup, le marché des grandes métropoles à de nouveau le vent en poupe et regarde vers le haut en espérant que les biens disponibles seront au rendez-vous.

Les périphéries des grandes villes en délicatesse

Car du côté des périphéries, les vendeurs font bien triste mine. Ainsi, on parle d’une chute allante de 5% à 10% dans l’ancien. Après le recul de 3% en 2009, cette nouvelle prévision n’a rien de bien encourageant pour les vendeurs. Même si aujourd’hui le spectre de la crise semble s’éloigner, on n’est pas encore au firmament de l’immobilier. Une situation qui selon emmanuel Ducasse, responsable des études immobilières du Crédit Foncier pourrait durer : « durera tant que les taux des prêts immobiliers resteront bas ».