Prêt immobilier : une stagnation salutaire

Formation  |   Franchise  |   Parrainage  |   Témoignages  |   Qui sommes-nous  |   Contact  |  Nos Agences |

Prêt immobilier : une stagnation salutaire

Depuis plus de 20 mois, le taux du prêt immobilier ne cessait de monter. Une donnée qui inquiétait les spécialistes qui craignaient un retournement de la sortie de crise. Ainsi, le total des prêts immobiliers en cours des particuliers a atteint 829,8 milliards d'euros, en hausse de 8,9% sur un an, contre 9,3% en mai. Face à cette importante somme, un ralentissement était attendu. Il n’étonne donc pas vraiment. D’autant que les aides existantes se sont faites de plus en plus rares.

La fin des avantages pas forcément positive pour le prêt immobilier

Dispositif Scellier, prêt immobilier à taux zéro… Ces déductions avait comme résultat de booster les investisseurs. Leurs disparitions ou leurs diminutions a donc eu un logique impact sur le marché. Ainsi, le ralentissement des taux des prêts immobiliers couplé à celle des tarifs du neuf et de l’ancien pourrait sonner comme une deuxième jeunesse pour un immobilier qui ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin.