L’investissement en immobilier de bureaux devrait accélérer courant 2016

Formation  |   Franchise  |   Parrainage  |   Témoignages  |   Qui sommes-nous  |   Contact  |  Nos Agences |

L’investissement en immobilier de bureaux devrait accélérer courant 2016

Le premier trimestre 2016 marque un net ralentissement dans l'investissement en immobilier de bureaux en île de France , a 1.80 milliard d'euros, il s'affiche en baisse de 50 % sur un an , soit la pire performance depuis le premier trimestre 2013 . Celle -ci est toutefois à relativiser compte tenu du montant record des investissements au dernier trimestre 2015 , à 8.50 milliard d'euros Les 4 membres d'immostat , anticipent un fort rebond de l'investissement au cours de prochains mois " la situation s'est inversée par rapport à l'année passée , où un deuxième trimestre faible avait suivi un premier trimestre fort , beaucoup de grosses transactions devraient prochainement e déboucler" . Les opérations de la tour "first" à la défense , représentant un investissement supérieur à 800 millions d'euros , et de la tour "So Ouest" à levallois-perret " , sont ainsi encore sous promesse Avec des taux de rendements stables à des plus bas historiques , entre 3.25 % et 3.65 % sur le "prime" parisien et du croissant Ouest , et orientés à la baisse , la question d'une surchauffe du marché de l'immobilier de bureux demeure . Une inquiétude exprimée par le Haut conseil de stabilité financière il y a moins d'un mois " les taux sont effectivement bas mais la prime de risque reste intéressante par rapport aux autres actifs notamment obligataires " Virginie Houzé cite également la stabilité des loyers faciaux parisiens , en hausse de 3 % sur un an en moyenne , pour tempérer les criantes de l'autorité financière . La demande placée de bureau s'affiche quand à elle en nette hausse (+ 19% par rapport au premier trimestre 2015 ) , avec 492 600 m2 loués ou vendu à des utilisateurs Le taux de vacance se réduit en conséquence , et s'établit à 7.30% au niveau régional au 1 er Avril . La défense , en particulier , a vu son taux de disponibilité reculer de 11 % il y a un an à 8.40 % début Avril . Le croissant Ouest et la première couronne affichent pour leur part des taux de vacances encore élevés , à 13 % et 10 % , respectivement