Les loyers parisiens ne devraient pas augmenter cet été

Formation  |   Franchise  |   Parrainage  |   Témoignages  |   Qui sommes-nous  |   Contact  |  Nos Agences |

Les loyers parisiens ne devraient pas augmenter cet été

Les locataires parisiens devraient passer l’été avec le sourire. En effet, selon l’INSEE l’indice de référence des loyers (IRL), a progressé de 0,57% sur un an. Une très faible hausse qui ne devrait pas entraîné une autre augmentation avant le troisième trimestre. En cas d’augmentation, les propriétaires concernés devront alors augmenter leur loyer en fonction d’une formule très stricte : Montant du nouveau loyer = Montant du loyer actuel x 1,005 (dernier indice de révision (118,26) divisé par l’indice de révision du même trimestre un an plus tôt (117,59)). Prenons l’exemple d’un loyer de 1 000 euros, l’augmentation maximale ne pourra pas dépasser les 5 euros. De quoi passer l’été dans ses petits souliers. D’autres part, les difficultés économiques actuelles ne devraient pas encourager les bailleurs a augmenter.