Menu

A en croire le 29 e rapport de l’Observatoire des crédits aux ménages (OCM) , les intentions de souscription de crédits immobiliers exprimées par les ménages en  2015 se sont bel et bien concrétisées en 2016 . Le taux de détention des crédits immobiliers s’est redressé pour s’établir à 30.70 % contre 30.20 % en 2015 « sous l’effet combiné d’un dynamisme de la demande et de conditions de crédits très favorable  » explique l’OCM .

En 2016 , ces mêmes intentions ont augmenté pour atteindre un niveau élevé de 5.40 % , se rapprochant des niveaux d’avant la crise de 2008/2009

A l’inverse , le rebond du crédit à la consommation en 2015 ne s’est pas confirmé en 2016 .Le taux de détention (25.50%) a reculé d’un demi-point .Cependant , selon l’OCM , la diminution résulte du recul de l’endettement contracté auprès de la famille et des amis . Par conséquent, de façon globale , le taux de détention des crédits s’est stabilisé en 2016 à 46.40 % . Par ailleurs , 85 % des ménages détenteurs de crédits considèrent que leurs charges de remboursement sont très supportables ou supportable

Une des perception rendue possible grâce au taux d’intérêt très bas et à une évolution favorable du pourvoir d’achat