Rénovation et avantage

Formation  |   Franchise  |   Parrainage  |   Témoignages  |   Qui sommes-nous  |   Contact  |  Nos Agences |

Rénovation et avantage

Type d'investisseur

Propriétaires de biens anciens et disposant de revenus fonciers.

Conditions à respecter

Entreprendre des travaux de rénovation et louer ce dernier au moins 3 ans.

Avantage fiscal

L'avantage des rénovations se traduit par la faculté pour le propriétaire qui constate des déficits fonciers de les imputer sur son revenu global dans la limite de 10 700 € annuels. L'excédent, ainsi que les intérêts d'emprunt, est reportable sur les revenus fonciers des 10 années suivantes. Les dépenses déductibles sont celles liées :
  • à la réparation et l'entretien.
  • à l'amélioration.
  • aux frais de gérance et de rémunérations des gardiens et concierges.
  • aux primes d'assurances versées au titre de la garantie du risque des loyers impayés.
  • aux diverses impositions.
à la déduction forfaitaire couvrant les autres frais susceptibles d'être pris en compte, en incluant le montant de la TVA payée sur les dépenses concernées. Attention toutefois, les travaux de grosses réparations ou de reconstruction ne sont pas déductiblesc aux yeux du fisc. Seuls les rénovations permettant de maintenir ou de remettre en état le logement pour son usage normal et ce, sans modifier sa consistance, son agencement ou équipement initial, sont considérés comme déductibles.

Exclusion

Ce régime est incompatible avec celui du microfoncier où l'ensemble des dépenses déductibles est inclus dans l'abattement forfaitaire de 40 %.

En résumé

Contribuables concernés

Propriétaires disposant de revenus fonciers

Avantage fiscal

Imputation dans la limite de 10 700 € annuels des déficits sur le revenu global de l'investisseur.

Conditions à respecter

L'engagement de location pour 3 ans minimum.


 

Nos guide du prêt immobilier

Guide du prêt immobilier Guide de l'investisseur Lexique

 

Ces sujets peuvent aussi vous intéresser :